L’orchestre aujourd’hui

Plus ancien orchestre symphonique en France, l’Orchestre Pasdeloup a célébré ses 160 ans en 2021. Sous l’impulsion de sa présidente Marianne Rivière, violoniste élue par les musiciens, il interprète un répertoire éclectique, allant des grands chefs d’œuvre classiques aux compositions contemporaines, en passant par les comédies musicales ou d’inédites créations avec jazz, cinéma, arts corporels ou pluri-orchestres.

Porté depuis bientôt cent soixante ans par l’enthousiasme, la rigueur de ses musiciens, l’Orchestre Pasdeloup n’a de Présent dans les plus belles salles parisiennes telles que la Philharmonie de Paris ou La Seine Musicale, l’Orchestre Pasdeloup perpétue l’intuition de son fondateur éponyme : les « Concerts populaires » qui mettent en relation la musique et les publics les plus divers. Ces dernières saisons, l’Orchestre Pasdeloup prend part au Théâtre du Châtelet aux créations françaises des grands succès de Broadway et du cinéma musical : On the Town, Show Boat, Sweeney Todd, MyFair Lady, The Sound of Music / La Mélodie du bonheur, The King & I, Singin’ in the rain(au Grand Palais) ou encore Les Parapluies de Cherbourg sous la direction de Michel Legrand. Il y a également joué lors de nombreux concerts les grandes œuvres du répertoire symphonique et créé des spectacles multidisciplinaires avec le comédien Jacques Gamblin et l’Orchestre Jazz Franck Tortiller ou à plusieurs orchestres (avec l’Orchestre d’harmonie de la Garde Républicaine). L’Orchestre Pasdeloup est également présent ces dernières années auprès du Ballet de l’Opéra national de Paris (Cendrillon, Joyaux, Giselle, etc.).

160 ans d’existence, 160 ans de concerts,
160 ans de musique, 160 ans d’émotions,
160 ans de succès, 160 ans de créations,
160 ans de convictions… de passion !

Créateur d’idées, créateur de rencontres
Créateur de musique, créateur d’émotions

Mettre la musique à la portée de tous :
la tradition des « Concerts populaires »
créés par Jules Pasdeloup en 1861

Sous statut associatif, il s’autoadministre et définit lui-même sa programmation, ses productions et ses orientations musicales. Les quatre‑vingts musiciens sociétaires permanents participent à toutes les décisions de la vie de l’orchestre. Une autre originalité de l’Orchestre Pasdeloup tient à ce qu’il n’a pas de chef permanent ; Marianne Rivière, présidente, invite les plus grands chefs du monde entier de manière régulière chaque saison, chacun avec des sensibilités propres qui ouvrent son répertoire dans des genres originaux, larges et variés.

S’il se produit prioritairement à Paris, il joue également en France et à l’étranger, notamment dans les pays du Maghreb où il a été, pour certains, le premier orchestre français à y être invité. L’orchestre a noué des partenariats avec d’autres orchestres de différents pays et, grâce à des échanges fructueux, promeut la fertilisation croisée des cultures. La critique unanime salue l’excellence de l’Orchestre Pasdeloup dans des registres multiples : théâtre musical, chorégraphies, opéras, sans oublier le répertoire symphonique sa vocation principale et première.

Il poursuit depuis plusieurs années un objectif de mise en lumière de l’immense richesse musicale passée et actuelle, éclectique, ouverte, avec notamment d’autres femmes musiciennes, cheffes d’orchestre et compositrices, les mettant à l’honneur au cours des saisons et de ses différents projets. L’Orchestre se donne aussi pour mission d’ouvrir à tous les publics la musique contemporaine en élaborant des programmes diversifiés, riches et décloisonnés. Il joue régulièrement des créations et programme systématiquement des pièces contemporaines lors de chaque nouvelle saison.

En 2021, l’orchestre sort deux disques : Polish Heroines of Music (Anaklasis) dédié aux compositrices contemporaines, ainsi que La Nuit étoilée (Gramola) à paraître en septembre avec la soprano Stéphanie d’Oustrac autour d’œuvres de Berlioz, contemporain de Jules Pasdeloup.