Stéphanie-Marie Degand

Stéphanie-Marie Degand est aujourd’hui l’une des rares interprètes capables de maîtriser les techniques et
les codes d’un répertoire allant du XVIIème siècle à la création contemporaine.

Formée à Caen par Jean-Walter Audoli et Emmanuelle Haïm, elle rentre à l’unanimité au Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse de Paris dans la classe de Jacques Ghestem. Elle y affirme d’emblée son ambition de décloisonnement des répertoires, bénéficiant de l’enseignement de maîtres tels que Jacques Rouvier, Alain Meunier, Pierre-Laurent Aimard, mais aussi William Christie, Christophe Rousset, Patrick Bismuth et Christophe Coin. Elle obtiendra 4 premiers prix et suivra le perfectionnement de violon, avant d’entamer une carrière atypique.

Soliste confirmée, chambriste passionnée, violon solo engagé, chef et pédagogue : cette démarche artistique est régulièrement saluée : Grand Prix Adami 95, 2ème Grand Prix du Concours Ferras-Barbizet 97, Révélation Classique au Midem 98, Lauréate Natexis 99, Prix de la Sacem 2002, Révélation “Soliste Instrumentale” aux Victoires de la Musique.

En 2000, elle est co-fondatrice avec Emmanuelle Haïm du Concert d’Astrée, dont elle sera le violon solo puis l’assistante musicale.

Elle se produit dans les salles les plus prestigieuses, sous la direction d’Emmanuel Krivine, Francois-Xavier Roth, Jeremie Rhorer, Laurence Equilbey; en musique de chambre aux côtés de Marie-Josèphe Jude, Francois-Frederic Guy, Christie Julien, Violaine Cochard, Christophe Rousset, Emmanuelle Bertrand, Marc Coppey, Miguel Da Silva…

Du violon elle a dirigé l’Orchestre Philharmonique de Liège, Les Violons du Roy, L’Orchestre d’Auvergne; à la baguette, elle a été cheffe assistante de Jérémie Rhorer au Théâtre des Champs-Elysées pour Don Giovanni en 2016 puis Les Noces de Figaro en 2019, cheffe assistante de Sébastien Rouland pour Le Postillon de Longjumeau à l’Opéra Comique en 2019, puis de Laurent Campellone pour Fantasio, cette saison.

Sa discographie illustre fidèlement cette insatiable curiosité musicale, de Monteverdi à Tanguy, du concerto romantique au duo violon-clavecin.

Titulaire du CA, elle enseigne au Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse de Paris depuis 2012 à la fois comme professeure de violon « moderne » et dans le département de musique ancienne.

Stéphanie-Marie Degand est la directrice artistique de La Diane Française, qu’elle fonde en 2016 et avec lequel elle explore toutes les facettes de l’art français à travers les siècles.