Domingo Hindoyan

Né à Caracas, Domingo Hindoyan commence très tôt sa vie musicale et, âgé de six ans, il entre à l’Orchestre des jeunes du Vénézuela El Sistema. Son parcours musical le conduit jusqu’à un diplôme de chef d’orchestre avec les félicitations du jury au Conservatoire de Musique de Genève où il a étudié avec Laurent Gay. Il étudie également auprès de Bernard Haitink, Jesús López Cobos et David Zinman.

Après avoir été finaliste au Concours international pour chefs d’opéra Jesús López Cobos, Domingo Hindoyan s’est distingué en 2009 lors du “Malko international Conducting Competition” et du Concours des jeunes chefs d’orchestre de Besançon. En 2010, il reçoit le deuxième prix au Concours international de direction d’orchestre de Cadaqués.
Domingo Hindoyan a été tout récemment sélectionné par la prestigieuse Allianz International Conductors Academy pour travailler avec le London Philharmonic Orchestra ainsi que le Philharmonia Orchestra et leurs chefs respectifs Vladimir Jurowsky et Esa-Pekka Salonen.

Domingo Hindoyan a déjà dirigé, entre autres, l’Orchestre philharmonique royal de Liège, l’Orchestre symphonique de Bâle, l’Orchestre de chambre de Lausanne, l’Orchestre symphonique de Madrid, l’Orchestre symphonique de Cadaqués et l’Orchestre symphonique Simon Bolivar.
Il est aussi chef invité de l’Orchestre des Jeunes du Venezuela El Sistema. En 2011, il a fait ses débuts à la tête de l’Orchestre de la Suisse romande. L’Orchestre Pasdeloup l’a invité pour la première fois la saison dernière pour diriger la Symphonie fantastique à la Salle Pleyel.

Domingo Hindoyan a également été l’assistant de Claudio Abbado pour les concerts que ce dernier a dirigés avec l’Orchestre Simon Bolivar à Caracas et au Festival de Lucerne. Il travaille régulièrement avec Daniel Barenboïm à Berlin et Milan.