Olivier Grangean



 

Né en 1963, Olivier Grangean étudie au Conservatoire national supérieur de musique et de danse de Paris où il obtient plusieurs premiers prix. Lauréat de la Fondation Yehudi Menuhin, il est remarqué par Pierre Dervaux auprès duquel il se perfectionne.

En 1991, Olivier Grangean obtient le Premier prix du Concours International de Tokyo. Il est dès lors l’invité de nombreuses formations symphoniques en Europe, en Asie et en Amérique du Sud. Il a notamment, lors des manifestations organisées à Paris pour la célébration du 80e anniversaire du compositeur polonais Witold Lutoslawsky, dirigé l’Orchestre philharmonique de Radio France. Avec cette même formation, il a accompagné Mstislav Rostropovich pour la création de la Fantaisie Concertante pour violoncelle et orchestre de Daniel Lesur.

De 1995 à 2000, Olivier Grangean est en résidence à Caracas, ce qui lui permet d’établir des liens étroits avec les meilleures formations d'Amérique du Sud. Il s'attache à mettre particulièrement en avant la musique française dans ces pays, effectuant ainsi plusieurs premières auditions d’œuvres de Dutilleux, Dukas ou Ravel…

En 2002, accueilli à la Cité interdite à Pékin, Olivier Grangean donne un concert avec l’Orchestre symphonique de Beijing. Avec Mstislav Rostropovich et l’Orchestre national de Lituanie, il réalise une tournée dans les plus grandes salles allemandes et dirige à Vilnius la création lituanienne de la Deuxième Symphonie d’Henri Dutilleux. Pour le Südwestrundfunk, il enregistre un programme de musique française avec l’Orchestre de la Radio de Stuttgart.

Invité par de nombreux orchestres à travers le monde, Olivier Grangean développe de multiples activités : créations d’œuvres contemporaines, enregistrements de musique française, ou projets de coopération, notamment avec l’Orchestre Symphonique de Ho Chi Minh Ville et l’Orchestre symphonique national d’Algérie.