Trio Tortiller


Depuis plusieurs saisons, l'Orchestre Pasdeloup entretient une relation privilégiée avec le Trio Tortiller : c'est l'occasion d'un travail sur le patrimoine musical, notamment américain. Interprétation du Concerto en fa de Gershwin en 2003, de la Rhapsody in blue en 2005 de manière novatrice : orchestre symphonique et trio jazz ensemble.
En 2007, grands airs de music-hall et extraits d'opérette à grand spectacle réunissent sur la scène du Théâtre du Châtelet l'Orchestre Pasdeloup et l'Orchestre national de jazz avec Franck Tortiller. Ce concert sur les succès de l'entre-deux-guerres est le fruit d'un important travail de recherches, de réécritures et d'arrangements. Cette saison, innovant encore, l'Orchestre Pasdeloup retrouve le Trio Tortiller pour un concert autour des grands standards du jazz.


Franck Tortiller, vibraphone

Né en 1963, Franck Tortiller fait partie de la jeune génération de vibraphonistes. Il étudie la percussion classique à Dijon puis à Paris, tout en pratiquant les musiques populaires et improvisées. Au Conservatoire national supérieur de musique de Paris, il obtient un premier prix de percussion à l'unanimité ainsi qu'un premier prix d'analyse. Il se dirige peu à peu vers le jazz. Il obtient ainsi avec le Trio Aboum un premier prix d'orchestre et un premier prix de soliste au Concours national de jazz de La Défense.
Même si le jazz reste son domaine de prédilection, il n'abandonne pas la percussion classique. Parallèlement à ses nombreux projets personnels en solo, duo ou trio, Franck Tortiller multiplie collaborations régulières – Vienna Art Orchestra, Claude Barthélémy, Jean-Marc Padovani… – et participations plus ponctuelles – Mike Mainieri, Dave Samuels, Sanseverino, Arthur H, Juliette Gréco… ou encore musiques de film et albums de variétés.
De 2005 à 2008, il est directeur artistique de l'Orchestre national de jazz (ONJ) : il développe plusieurs répertoires avec cette formation et fait de nombreuses tournées à travers le monde. Le Django d'Or 2007 du spectacle vivant Spedidam est décerné à Franck Tortiller et à l'ONJ pour le programme autour de la valse "Sentimental 3/4". La discographie réalisée avec différentes formations s'enrichit des enregistrements réalisés avec l'ONJ.
Consacrant également une grande part de son travail à l'écriture, il signe de nombreuses compositions et commandes, entre autres pour Radio France, le festival Jazz sous les pommiers à Coutances, la scène nationale du Creusot… Il est également le fondateur du festival Jazz à Couches.


David Pouradier Duteil, batterie

Né en 1963, David Pouradier Duteil est un musicien curieux de rencontres et d'échanges artistiques. Il fait ses études de batterie à l'École Agostini et y reçoit en 1983 un premier prix en classe supérieure. Dès 1977, il donne ses premiers concerts avec Dante Agostini, puis Roger Guérin et Sylvain Beuf. Certains rencontres sont déterminantes, notamment celle avec Franck Tortiller.
Avec Éric Séva, il fonde le groupe Yes, Yes, Yes, lauréat du trophée Heineken jazz découvertes en 1990. A partir de 1994, il collabore régulièrement avec Yamaha Musique France. Il poursuit en même temps plusieurs expériences artistiques dans diverses formations – avec Michel Legrand en trio ou big band, en orchestre philharmonique... En 1998, il retrouve Frank Tortiller et Yves Rousseau pour une formation en trio et en quintette avec Michel Godard et Vincent Courtois.
Membre de Archimusic de Jean-Rémy Guédon, de la Compagnie Déviation, du groupe Jaster, il participe également à plusieurs projets de l'Orchestre national de jazz avec Franck Tortiller.


Yves Torchinsky, contrebasse

Yves Torchinsky fait ses premières expériences à la basse électrique au sein d'orchestres de blues et de rythm'n blues. Ces débuts l'amènent à fonder le groupe Le Chicot à bois sec, tout en poursuivant ses études auprès de Philippe Drogoz, Patrice Caratini et Christian Gentet. Il opte finalement pour la contrebasse et se tourne vers le jazz.
Membre de l'Orchestre de Contrebasses depuis sa création en 1981, il participe avec cette formation à de nombreux concerts, tournées et festivals dans le monde. Depuis 1989, il fait parti du trio de René Urtreger avec Éric Dervieu ; ensemble, ils jouent fréquemment dans les clubs parisiens ainsi que dans les festivals en France et à l'étranger.
Partenaire recherché, il multiplie les collaborations avec des formations variées – Denis Badault Trio, Xavier Cobo Quartet, Renaud Garcia-Fons, Simon Spang Hanssen, Claus Stötter. Il participe aussi à l'ensemble des projets de l'Orchestre national de jazz avec Franck Tortiller.
Yves Torchinsky consacre aussi une partie de son temps à la composition ainsi qu'à l'enseignement de la contrebasse et de la basse électrique, notamment à l'Université Paris 8 et au Conservatoire à rayonnement régional de Lille