Nicolas Altstaedt

Né en 1982, dans une famille franco-allemande, Nicolas Altstaedt est l'un des derniers étudiants de Boris Pergamenschikow à Berlin. C'est dans cette ville qu'il continue à travailler auprès de Eberhard Feltz.

Nicolas Altstaedt a reçu de nombreuses récompenses internationales – le Prix Landgraf von Hessen de la Kronberg Academy en 2004, le premier prix du Concours international de violoncelle Paulo en 2007… En 2008, il reçoit le prix Marguerite-Duetschler du festival "Sommets musicaux" à Gstaad et, en 2009, il remporte le Borletti Buitoni Trust Fellowship. Il est lauréat du Credit Suisse Young Artist Award 2010.

Nicolas Altstaedt joue aussi en musique de chambre, notamment avec Gidon Kremer, Yuri Bashmet, Daniel Hope, Alina Ibragimova, Kirill Gerstein, Alexander Lonquich, Carolin Widmann, Jörg Widmann, ou encore le Quatuor Ebène, l'ensemble Scharoun de l'Orchestre philharmonique de Berlin, ou Elsbeth Moser, en accordéon chromatique.

Nicolas Altstaedt travaille régulièrement avec les compositeurs Moritz Eggert, Franghiz Ali-Sade, Sofia Gubaidulina, Lera Auerbach et H. K. Gruber. Il est l'un des rares artistes européens à être membre de la société de musique de chambre du Lincoln Center pour les saisons 2009-2012. Par ailleurs, il travaille avec des musiciens de Palestine et de Mongolie dans des endroits tels que le désert de Gobi ou Ramallah.

Nicolas Altstaedt a déjà joué dans les plus grandes salles à travers le monde, ainsi que dans des festivals prestigieux. Ses premiers disques (label Genuin) ont attiré les éloges de la critique, de même que les derniers consacrés aux concertos (label Claves) sortis en 2009. Nicolas Altstaedt joue un violoncelle Nicolas Lupot de 1821, prêté par le Deutsche Stiftung Musikleben.