Marc Foster

Né à Melbourne en 1957, Mark FOSTER entreprend des études de piano et de composition au Conservatoire de cette même ville. Lauréat de la Deutscher Akademischer Austrach Dienst, il obtient une bourse et se perfectionne de 1978 à 1980 à Munich, où il dirige, compose et orchestre des musiques de films.

En 1980, il devient assistant de direction à l'Opéra de Berlin. Il collabore avec Giuseppe Sinopoli, Daniel Barenboïm, Ferdinand Leitner, Jesus Lopez-Cobos, Heinrich Hollreiser, Armin Jordan,etc .
En 1983, il est nommé directeur des études musicales de l'Opéra de Lyon et anime avec Peter Oetvös les stages de direction du Festival Bartok en Hongrie. Il seconde ensuite Emmanuel Krivine à l'Orchestre Français des Jeunes et fonde en 1985à Lyon, l'Ensemble Forum dont le but est de promouvoir toutes les musiques du XXème siècle.

Très vite, il est amené à diriger des orchestres de premier plan : l'Orchestre Symphonique du Westdeutscher de Berlin, le Collegium Musicum de Zurich, l'Ensemble Asko d'Amsterdam et le RCO d'Hilversum avec lequel il entretient depuis 1990 une étroite collaboration. En France, outre l'Orchestre National de France et l'Orchestre Philharmonique, il dirige régulièrement l'Ensemble InterContemporain et les Orchestres Nationaux de Lille et de Lyon.

Il est également l'invité des Festivals Musica à Strasbourg, de Radio France et de Montpellier, Antidogma de Turin, d'Alicante et de Genève.

Directeur de l'Orchestre des Pays de Savoie pendant 10 ans, premier chef invité et consultant à la Villa Médicis à Rome depuis 1997, il est nommé chef principal invité de l'Orchestre de Caen depuis septembre 2000.

Riche de ses nombreux voyages, de sa culture multiforme, des différents pays où il a vécu, il donne toute son ampleur à l'orchestre. Sous sa baguette, une politique d'ouverture se dessine. Il invite des chefs d'orchestre ou des musiciens jouant sur des instruments d'époque. Il offre des oeuvres oubliées, balaie les genres, du pré-baroque à ceux d'aujourd'hui, en conservant une prédilection pour la période classique, sans oublier les oeuvres vocales.