Jean-Christophe Keck


Jean-Christophe KECK
Chef d’orchestre

Dirigeant depuis 1999 l’édition monumentale de l’œuvre d’Offenbach (Boosey & Hawkes), Jean-Christophe Keck est reconnu comme le spécialiste mondial du compositeur.

En Allemagne, Jean-Christophe Keck a remporté deux ans de suite le Grand Prix des Éditeurs musicaux. Le Festival de Radio France a créé son édition du grand opéra Les Fées du Rhin. L'enregistrement, très remarqué, a notamment reçu le prix Michel Garcin de l’Académie du disque lyrique.

Ses articles dans L’Avant-Scène Opéra sur les Contes d’Hoffmann restent une référence en matière de recherche. Différentes personnalités font appel à lui comme conseiller artistique, particulièrement Marc Minkowski pour La Grande-Duchesse de Gérolstein et le Concerto militaire pour violoncelle et orchestre, enregistrements couronnés par un Diapason d’or.

Jean-Christophe Keck est également producteur à Radio France. Issu du Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris, il a une formation éclectique : direction, musicologie, écriture, chant, piano... Il enregistre pour le cinéma, la radio et la télévision, notamment des opéras bouffes et musiques de films de sa composition.

Il a dernièrement enregistré des œuvres d'Offenbach chez Universal : "Ballade symphonique" avec l’Orchestre National de Montpellier, puis "Le Financier et le Savetier et autre délices", ainsi que "Folies dansantes" avec l’Orchestre Pasdeloup, disques salués par la critique. Il vient de fonder Orphée 58, label plus particulièrement consacré à Offenbach. L’Opéra-Théâtre de Metz a récemment créé son opéra-bouffe Monsieur de Chimpanzé, sur un livret original de Jules Verne.

Depuis 1998, il est directeur musical de l’Orchestre de Chambre des Hautes-Alpes, ainsi que du Festival lyrique des Châteaux de Bruniquel. Il est maintenant directeur artistique du Festival "Offenbach et ses amis" de Serre-Chevalier.

Depuis cinq années, il partage une relation privilégiée avec l’Orchestre des concerts Pasdeloup, permettant ainsi la découverte de nombreuses œuvres inédites d’Offenbach et une véritable approche stylistique de ce génial compositeur.

Cette saison, il dirige l’Orchestre National d’Île-de-France et l’Orchestre de l’Opéra de Tours. Sa toute dernière redécouverte offenbachienne, la musique de scène de La Haine, vient de connaître un véritable triomphe au Festival de Radio France de Montpellier, magistralement soutenue par les voix de Fanny Ardant et Gérard Depardieu.