Franck Leguérinel



 

Artiste Lyrique - Baryton

Après des études supérieures d’histoire, Franck Leguérinel opte pour la musique en entrant au conservatoire de Nantes, sa ville natale. Il y obtient trois premiers prix (chant, art lyrique, formation musicale) et les diplômes d’harmonie et de musique de chambre.

Il poursuit ses études au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris, avec Peter Gottlieb, Michel Roux, et Jean-Christophe Benoit, puis à l’Ecole d’Art lyrique de l’Opéra de Paris, dans la classe de Denise Dupleix.

Il débute à l’Opéra de Nantes en 1991 dans la Finta Giardiniera de Mozart et chante depuis sur les scènes françaises les grands rôles mozartiens et belcantistes : Papageno, Figaro et le Comte, Don Alfonso et Guglielmo, Don Giovanni, Mustafa dans l’Italienne à Alger, Dandini dans la Cenerentola, le Poète dans le Turc enItalie, Don Profondo dans le Voyage à Reims, les rôles titre de Don Pasquale et de Viva la Mamma de Donizetti.

Il s’affirme également comme un interprète d’élection du répertoire français : Albert dans Werther, le rôle titre du Roi malgré lui, Mercutio dans Roméo et Juliette, le rôle titre de Don Procopio, Clavaroche dans Fortunio, Sulpice dans la Fille du Régiment, Lescaut dans Manon, l’Horloge et le Chat dans l’Enfant et les Sortilèges, Momus dans Platée, le Prince dans Fantasio.

Depuis 1993 il se produit fréquemment à l’Opéra National de Paris, dans Carmen, la Bohème, Manon, l’Enfant et les Sortilèges, Platée, Giulio Cesare, la Flûte Enchantée (rôle de Papageno dans lequel il remporte un vif succès). Il est aussi l’invité du théâtre du Châtelet, des Chorégies d’Orange, du festival de Salzbourg, du festival de Verbier, du Haendel Festival de Halle, du festival de Saint-Céré, de l’Opéra des Flandres, du Grand Théâtre de Genève, de l’Opéra de Lausanne, de l’Opéra Royal de Wallonie…

Parmi ses projets, le Roi malgré lui à Lyon, l’Italienne à Alger à Montpellier, Cenerentola à Nantes, Benvenuto Cellini à Strasbourg…

Parallèlement, il mène une importante carrière de concertiste et de récitaliste, particulièrement axée sur le répertoire français dont il est un spécialiste recherché.

Il a enregistré pour Arion un programme de musique française avec Irène Aïtoff au piano, un disque Chabrier avec Françoise Tillard (Timpani), et participé chez Naxos à l’intégrale de la musique de chambre de Poulenc sous la direction artistique d’Alexandre Tharaud. Dans le domaine de l’opéra, sa discographie comprend entre autres les enregistrements de Carmen (direction Alain Lombard) et de Lakmé (direction Michel Plasson).