Frédérique Varda

Artiste au parcours atypique, attirée d'abord par la danse, Frédérique Varda se consacre à la flûte traversière et au théâtre tout en poursuivant des études de gestion. Diplômée de l'Institut d'Études Politiques de Paris, elle prend ses premiers cours de chant à la Schola Cantorum avant d'étudier auprès du célèbre ténor australien Albert Lance.

Frédérique Varda suit de nombreuses classes de maître d'interprétation et fait ses débuts dans le rôle de Suzanne des Nozze di Figaro au Festival d'Auvers-sur-Oise. Une expérience qui décide de sa carrière : elle se consacre dès lors à la scène et au récital, interprétant les rôles du répertoire lyrique. Au concert, son répertoire s'étend du répertoire sacré mozartien aux Carmina Burana de Carl Orff, en passant par la mélodie française.

Frédérique Varda a déjà travaillé avec Christophe Mirambeau, notamment dans sa mise en scène d’Orphée aux enfers d’Offenbach à Monaco, et dans un spectacle consacré aux inédits et raretés de Sacha Guitry à la Bibliothèque Nationale de France.