David Walter


David Walter fait sa première expérience de direction à l’âge de quinze ans avec l’Orchestre symphonique universitaire de Lyon, pour une œuvre qu’il a lui-même composée, Prélude pour orchestre, sorte de poème symphonique inspiré de Dvorak.

Mais ces débuts restent sans suite immédiate, David Walter continuant ses études théoriques et instrumentales au hautbois. Major de promotion au Conservatoire national supérieur de musique de Paris en 1977, David Walter est ensuite primé dans cinq concours internationaux d'affilée à Munich, Prague, Genève, Belgrade et Ancône.

C’est sa précoce nomination, dès 1987, au Conservatoire national supérieur de musique de Paris, notamment en classe de musique de chambre, qui le ramène progressivement à la direction. Comme il a la charge d’ensembles, David Walter est amené à diriger, tout d’abord dans le cadre des deux institutions où il enseigne, au Conservatoire national supérieur de musique de Paris ainsi qu'à la Guildhall School of Music & Drama à Londres.

David Walter dirige ensuite hors de ces cadres, aux Rencontres musicales de René Martin à La Baule, en tant que chef ou que chef et soliste en même temps. Il poursuit ses activités de direction avec des orchestres à cordes : l'Orchestre d’Auvergne, les Sofia Soloists, St Georges Strings de Belgrade, l’Orchestre Royal de Wallonie, l’Orchestre de Chambre de Bruxelles. Il dirige aussi des formations plus importantes, telles que le Metropolitan Lisboa, l’Orchestre de Rennes, l’ossodre de Montevideo ou l’Orchestre national d’Île-de-France. Il est invité pour la première fois par l'Orchestre Pasdeloup.