Alan Gampel

Issu d’une famille d’artistes qui compte la légendaire claveciniste Wanda Landowska, Alan Gampel est destiné à une carrière musicale. A 7 ans, il joue des variations de Beethoven sur la scène de l'Hollywood Bowl, à 16 ans, il reçoit le Presidential Award à la Maison-Blanche, et à 19 ans, il est diplômé de musique et d’histoire de l'Université de Stanford.

Lauréat à l'unanimité du Prix Mozart au Concours de Dublin (1991), du Grand Prix du Concours International de Naumburg (1992) et du Prix Chopin au Concours International Artur Rubinstein (1995), il est auditionné par les plus grands musiciens : Georg Solti, Yehudi Menuhin, Daniel Barenboim, entre autres, et sa carrière est alors propulsée au niveau international.Depuis, il a été accueilli par des orchestres renommés tels que le Chicago Symphony Orchestra, American Symphony Orchestra, l’Orchestre de Paris, l’Orchestre National de Lille, l'Ensemble Orchestral de Paris, le Royal Philharmonic Orchestra, l’Irish National Symphony, le Czech Chamber Orchestra. Ses récitals aux États-Unis au Kennedy Center, au Lincoln Center, au Ravinia Festival et au Mostly Mozart Festival, à Paris au Théâtre du Châtelet, au Théâtre des Champs-Élysées, à l’Auditorium du Louvre, à Rome au Théâtre Ghione et à Londres au Wigmore Hall, confirment sa carrière internationale.

En France, Alan Gampel est invité régulièrement à des festivals dont ceux de Auvers-sur-Oise, Auxerre, Besancon, Colmar, Dinard, Sully-sur-Loire…

Il a participé à plusieurs émissions télévisées: « Musiques au Cœur », « Bouillon de Culture » et aussi, régulièrement, à des émissions de radio sur France Culture, France Musique, Radio Classique…

En 2004, Alan Gampel est l’instigateur du premier festival de musique Franco-Américaine de Thiais. Le succès obtenu l’amène à prendre la direction de ce festival.

La discographie d’Alan Gampel comprend une série de sonates de Beethoven, une collection d’œuvres variées de Chopin dont les variations "La ci darem la mano", les sonates monumentales en si mineur de Liszt et de Chopin et trois œuvres majeures russes de Moussorgski, Stravinski et Prokofiev.