JULES PASDELOUP


 

Plus ancien orchestre français en activité, l’Orchestre Pasdeloup porte le nom de son fondateur.

 

Né le 15 septembre 1819, entré au Conservatoire dix ans plus tard, Jules Pasdeloup obtient un premier de solfège et un premier de piano dans la classe de Zimmermann. Après avoir travaillé la composition, il publie des pièces de danse et de salon pour piano.

 

En 1852, il fonde la Société des jeunes artistes qui recrute ses musiciens parmi les élèves du Conservatoire et donne ses concerts Salle Herz. En 1861, il crée les Concerts populaires de musique classique. Le premier d’entre eux a lieu le 27 octobre 1861 au Cirque Napoléon (ancêtre du Cirque d’hiver), boulevard des Filles-du-Calvaire. Le succès est immédiat.

 

Berlioz est aux premières loges : « Monsieur Pasdeloup vient d’avoir une idée hardie dont le succès peu vraisemblable a dépassé toutes ses espérances. Il a voulu savoir quel serait l’effet produit par les œuvres des maîtres sur un auditoire à peu près inculte comme celui qui fréquente les théâtres des boulevards. […] Et l’on ne saurait, avant d’en avoir été le témoin, se faire une idée du bonheur avec lequel ces quatre ou cinq mille auditeurs écoutent des ouvertures, des symphonies […]. Le silence est religieux et profond sur ces nombreux gradins circulaires occupés jusqu’au dernier. Un vaste murmure rapidement comprimé s’y élève seul parfois quand l’émotion musicale devient trop intense dans certains passages. »

 

En 1884, Pasdeloup annonce la fin ses activités. Il les reprendra pour quelques concerts au cours de la saison 1886-1887. Il meurt le 13 août 1887 à Fontainebleau.

 


 

Patrice FONTANAROSA
Conseiller artistique

Marianne RIVIERE
Présidente

Roland CHOSSON
Secrétaire général


Horaires d’ouverture
du lundi au vendredi
de 10h à 13h et de 14h à 17h

N’hésitez pas à réserver vos places

à la FNAC,
au Théâtre du Châtelet,
à la Salle Pleyel,
et à la Salle Gaveau.